Premier degré

Publié le par Pascale

premierdegre1.jpg

Un matin, avant de partir à l'école/crèche.

 

Maman est pressée, elle essaie tant bien que mal d'enfiler leurs manteaux aux filles.

Les dites filles virevoltent, ne tiennent pas en place, et la tâche est difficile.

Maman, agacée, dit : "Calmez-vous un peu ! Vous allez me faire mourir avant l'âge !"

Eléa s'arrête net, et se met à pleurer : "je veeeuuux pas que tuuuu meeeuuures !"

 

Morale : penser à tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler...

premierdegre2.jpg

Publié dans Eléa 4 - 5 ans

Commenter cet article

samdalia 25/11/2010 23:33



ohlala oui...la povre!!


bises!!!



Marion 24/11/2010 21:34



C'est mignon tout de même.... 


Trop adorables aussi avec les bijoux de maman !!


Bisous les filles !!



flo 24/11/2010 15:30



Ohh la pauvre ! Parfois nos paroles les plus banales peuvent leurs faire très peur et leur créer des angoisses , quand j'ai perdu mon arrière grand père , j'ai dit à Arthur qu'il était trop
fatiguée et trop usé donc son âme à préféré partir au ciel se reposer ! Résultat à chaque fois que je dit le verbe user ... c'est tragique ... comme quand je dis que son doudou est usé ... bref
pourquoi ai-je employée ce mot ?? je me demande encore ! Bon ce n'est rien , le principal c'est de leur communiquer le bon sens de chaque mot !  bisous à Eléa !



sabrina 23/11/2010 16:04



...pareil pour les petites.....Jeanne me sort sans arrêt : "t'es plus ma maman!!!"


Je lui parle alors de la déposer chez les Ténardiers!!!


Pascale, tu serais adorable d'aller faire un tour sur mon site et de le diffuser au maximum de personnes si ça ne te dérrange pas!


http://sabrin-art.fr


bisous


sabrina



golda 23/11/2010 13:36



pauvre petite mère, il est vrai que les enfants prennent tout au premier degré. biz



adeline 23/11/2010 08:55



oh...c'est trop chou ! elles sont vraiment uniques tes filles ! c'est marrant, j'ai eu la même chose à la maison il y a quelques jours, pour un "je ne veux plus un mot" au moment du coucher de
mon grand, qui s'est mis à pleurer en me disant qu'il était triste de ne plus pouvoir parler.....



Magoo 22/11/2010 17:51



Aïe, le chagrin!!!! Pauvre petite puce...


Bisous



Carole 22/11/2010 15:24



Tu m'étonnes! Ici c'est le sujet du moment, j'en pleure aussi (en douce) tellement ça peut la rendre triste...



ILIKO 22/11/2010 14:47



c'est clair, c'est une bonne morale. moi aussi, dès fois, je dis des choses, que je regrette après, quand je vois ses pauvres yeux. Parce que pour lui faire comprendre certaines expressions, ce
n'est pas évident!



Mony 22/11/2010 12:56



ah oui, c'est clair, il y a des paroles à ne pas dire sans reflechir.


mais bon, je te rassure, je crois qu'Eléa ne sera pas traumatisé à vie pour autant.



Martine 22/11/2010 11:28



Oups, effectivement, certaines expressions sont encore à éviter !


Très jolies photos, comme d'habitude !



Nel (Chrollok) 22/11/2010 09:56



Oh ptite mère!!! Ils sont super sensibles les loulous à cet âge...


Moi j'ai pété un câble samedi, trop fatigué, trop stressée. Maya a cru qu ec'était elle qui m'avait fait pleuré, elle était inconsable. La prochaine fois, j'attendrai qu'elle soit aiileurs pour
m'énerver..


Bizz



Julie et Nina au Maroc 22/11/2010 09:53



Cet article sonne de façon particulière dans mon esprit par rapport à la tragédie d'hier et je me dis que cette angoisse de perdre notre maman on la garde toute notre vie....



France 22/11/2010 09:36



Eléa est sensible. A moins que ce ne soit le sujet qui le soit et qu'elle n'est pas l'habitude de ça. Je dis ça car chez nous Jeanne nous a déjà enterrés, et dit souvent "quand vous serez
mort...". ;-) Mais on lui parle souvent de plus tard, quand on sera vieux et donc qu'on mourra un jour. Et puis, elle nous demande souvent aussi où sont les parents de nos parents, donc on est
obligé de lui parler de la mort et ça semble lui être normal. Après, cela reste quand même une question de sensibilité et je trouve ça bien d'avoir une petite fille sensible (je dis ça pour toi,
car comme tu l'auras compris, Jeanne ne semble pas l'être tant que ça ;-) ).



Jess Maman d'Emma 22/11/2010 09:18



Ah oui c bien vrai faut faire attention à tout ce que l'on dit !



cecile 21/11/2010 22:51



la pov' puce !!! mais je te rassure ce genre de déboires nous arrivent à tous !


au moins maintenant ta miss connait cette expression et ne pleurera peut-etre pas la prochaine fois !


tes photos sont toujours aussi belles... je suis fan à 100%... même si je ne laisse pas tjrs de commentaire ;)



coco 21/11/2010 22:14



RAssures toi, ça nous arrive à tous de sortir des expressions qui sont pris au 1er degre...Dans un tout au style, qd je sors aux enfants: Vous me rendez chèvre..ou arrêtez de me faire tourner en
bourrique...Ils éclatent de rire!! Ta deuxième photo est sublime, j'adore. bisous



sylvie 21/11/2010 21:35



Eh oui ! Pas de second degré pour les enfants !!!


Pauvre bichette, elle a sacrément dû avoir peur ?


Bisous à la maman et à Eléa pour se remettre de cette grande émotion du matin...



caro en corse 21/11/2010 20:32



hihihi et oui !!!


nb très joli ce sépia !



Nanie 21/11/2010 20:11



Pauvre bichette ! Il faudrait faire toujours attention à ce que l'on dit tant que nos enfants ne maîtrisent pas complètement les subtilités des expressions imagées. C'est comme l'ironie, qui a
beaucoup cours chez nous et qui échappe totalement à Milan. Il en reste souvent perplexe...



Armoni 21/11/2010 18:44



Pauvre Eléa, elle est encore petite pour comprendre toutes les subtilités et les expressions de la langue française........


(pire : un été à la plage, à côté de nous, cette mère qui disait à son petit garçon qui pleurait très fort "je vais te tuer !" Plus tard, j'ai appris que cette expression était
souvent employée dans le sud de le France...... quelle horreur !)



Sophie (Paul et Margaux) 21/11/2010 17:41



Excellent, c'est vrai qu'il vaut mieux réfléchir avant de parler! Chez nous, on en est austade ou Paul répète tout ce qu'on dit... dans un style différent...


Je ne pense pas qu'Elea soit traumatisée, mais elle commence à comprendre la notion de vie et de mort et qu'un jour, tout peut s'arrêter... Ca doit cogiter dur dans sa tête!