La petite fille qui avait perdu son coeur

Publié le par Pascale

J'en avais vu une critique chez Maman on bouge, et ça m'avait donné envie d'y emmener les filles.

 

La petite fille qui avait perdu son coeur parle d'émotions - de joie, de tristesse, d'étonnement, de peur... - de toutes ces émotions humaines que l'on ressent et qui fait que l'on croque la vie à pleine dents, avec tout ce qu'elle a à nous offrir.

coeur-1.jpg

C'est l'histoire d'une petite fille qui vit dans un orphelinat. On s'occupe bien d'elle, on lui donne un toit, de quoi manger, des vêtements... mais pas d'amour. Et elle grandit en trouvant tout "bof", en se sentant vide à l'ntérieur. Elle ne sait pas rire, pas pleurer, ne ressent ni peur ni surprise, ni même dégout. Et au gré de rencontres elle va apprendre à ressentir à nouveau toutes ces émotions humaines, à avoir envie de VIVRE à nouveau.

 

C'est drôle, c'est émouvant, j'ai eu les larmes aux yeux plusieurs fois. Les filles ont adoré aussi. Un bon moment pour toutes les 3 ! Elles ont même une photo souvenir avec la petite fille qui avait perdu son coeur :)

coeur-2.jpg
Ca se passe au théatre AKTEON jusqu'au 13 novembre 2013
coeur-3.jpg

L'espèce de peluche que Faustine trimballe avec elle, c'est la mascotte de la classe, que nous avions ce we là : Biscotte Mulotte.

Biscotte Mulotte a donc eu l'honneur de prendre le métro et de venir voir le spectacle avec nous.

Biscotte Mulotte a même eu la chance d'aller faire une soirée pyjama avec Faustine chez sa copine Emma.

 

Y'en a qui ont la belle vie quand même !

coeur-4.jpg

PS : il y a une citation de Peter Handke qui dit :

"Écrire c'est être attentif à la manière dont on vit"

 

J'ai trop souvent délaissé ce blog cette année.

Je pourrais avancer tout un tas de raisons très valables : je me suis mise à mon compte, j'ai bien souvent préféré regarder des séries devant le télé ou lire un bon livre sous la couette que me mettre à l'ordinateur, j'ai un travail parfois tellement prenant que j'emmène du boulot le soir et le we, et puis cette année je me suis mise assidument à la course à pied, ça me prend du temps...

Je pourrais avancer un manque d'envie, mais jamais un manque de vie, car des choses à raconter, j'en ai des milliers, des photos qui dorment dans des dossiers sur mon ordniateur, des souvenir et anecdotes qui finiront par passer aux oubliettes si je ne les pose pas par écrit sur le blog.

J'ai donc décidé me m'y remettre, et d'être un peu plus présente sur la blogosphère que ces 12 derniers mois, ce qui en même temps n'est pas difficile ;)

 

Alors je vous dis à très vite, croix de bois, croix de fer...

Publié dans Au quotidien

Commenter cet article

sophy 04/11/2013 13:16


super aussi!!! dis la fille qui délaisse elle aussi son blog!!! Instagrma et facebook y sont pour beaucoup

Laure 18/10/2013 22:23


Je n'ai qu'une chose à dire : Youpiiih!


Et bon week-end aussi!

Anne-Laure 17/10/2013 10:47


croix de bois, croix de fer... SUPER!

Mon jardin en couleurs 15/10/2013 13:00


Je suis ravie de lire tes si jolis mots et de savoir que toute ta petite famille va bien.


A très vite jolie maman.


Bises.

Nel 15/10/2013 10:05


Je suis bien contente de lire que tu reviens en force sur la blogo! J'aime beaucoup suivre ton blog.


Moije le fais par habitude, parce que je veux consigner tous ces souvenirs, mais j'avoue que le coeur y est moins, j'ai l'impression de tourner en rond, de toujours écrire les mêmes choses (en
même temps, on ne fait pas de choses très passionnantes ces derniers mois). Mais bon..


Cette petite pièce de théâtre a l'air bien sympa. j'aime emmener les enfants au théâtre aussi, c'est toujours un bon moments!


La course a pied, c'est addictif!! J'adore également! tu es bien partie pour le semi ^^


Bisous


 

mamidou 14/10/2013 18:31


merci d'y revenir, ça nous fait tellement plaisir de vous retrouver.


 


bisous

coco 14/10/2013 09:47


Mais on ne t'arrête plus.... C'est toujours sympa ces sorties théatre...et surtout les acteurs sont souvent
accessibles à la fin de la pièce, ça permet de prolonger un peu le plaisir.