Bormes les Mimosas ou comment j'ai (encore) eu la peur de ma vie

Publié le par Pascale

Tout avait bien commencé. Une chaude journée d'été, de beaux paysages.
bormes1.jpg
bormes2.jpg
Un moment sympathique en famille, avec Papy Réré et Mamidou.
bormes3.jpg
On va un peu se promener au bord de l'eau, c'est une jolie balade qui va jusau'au Lavandou.
bormes4.jpg
Faustine veut se baigner, Eléa aussi.
bormes5.jpg
bormes6.jpg
On continue la balade, on arrive au Lavandou. On se promène un peu dans les petites rues.
bormes7.jpg
bormes8.jpg
On s'arrête pour boire un coup. Eléa en profite pour téléphoner à Pierre.
bormes9.jpg

On règle l'addition, on se lève, je rameute les filles, Faustine suit, Eléa traînasse autour de la table, elle veut ramasser les cuillères en plastique longues qui servent à mélanger le sirop.

On fait une dizaine de pas, on se retourne pour voir si Eléa est bien derrière nous, et là... Pas d'Eléa. Elle a disparu, n'est plus à la table, n'est pas derrière nous, n'est nulle part.

 

Affolement général, je reviens en courant vers notre table, suivie par Mamidou et Franck, pendant que papy Réré reste avec Faustine. Je me mets à l'appeler, de toutes mes forces : "Elééééaaaaa !", mais je ne la vois pas. Un couple attablé me dit : "elle est partie dans l'autre sens". Je pars en courant dans la direction qu'elle a prise, toujours en l'appelant. Je croise un autre couple qui me dit : "Si c'est une petite fille avec un bandeau rouge dans les cheveux, on vient de la voir, elle marchait en pleurant". Quelques secondes plus tard, elle m'a entendue, elle m'appelle, revient dans ma direction, je la vois, elle pleure. Elle me dit d'un ton de reproche,des sanglots dans la voix : "je ne vous ai plus vus".

Ma rêveuse, souvent dans la lune, à qui il faut dire 10 fois les choses pour qu'elle obtempère, a regardé dans la mauvaise direction, et ne nous a plus vus. Elle a eu la peur de sa vie, et moi aussi !

 

Pour se remettre de ces émotions, elle a eu droit à un tour de chenille gonflable, avec sa soeur. 

bormes10.jpg
Et à un beau feu d'artifice, le soir !
bormes11.jpg
bormes12.jpg

Publié dans En vacances

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laurence 05/10/2010 22:47



Oh, la trouille, en effet ! Ouf, tout est bien qui finit bien.



Ju la maman de Maëlys 01/10/2010 10:02



Super promenade, avec un beau soleil. Mais le coup de la peur, je te comprend, c terrible, comme si on nous broyait l'interieur...



Valérie & ses loupiots 30/09/2010 15:27



Ooh !!!  quelle frayeur en effet mais ce qui me fait réagir dans ton article c'est que tu as rencontré 2 couples te donnant la direction où ils avaient vu Eléa mais aucun n'aurait eu
l'esprit de prendre ta puce par la main en lui demandant ce qu'il lui arrivait. Ahh !!! heureusement tout est bien qui fini bien.



Caloue, maman de Constantin et d'Abbygaëlle 29/09/2010 23:52



j'aurai eu peur aussi !



Carole 28/09/2010 22:46



j'imagine la panique.... quand on marche dans la rue et que Nina est derrière moi, je me retourne tout le temps, c'est devenu un tic de marche! ah la la que de peurs...



Pascale 29/09/2010 22:38



Moi aussi d'habitude, mais là on était parti dans une discussion à batons rompus, et voilà, ça va si vite...



leoetlisa 28/09/2010 13:55



Ho bichette ! C'est vrai qu'à cet âge ils n'ont aucune notion du temps et de l'espace, ils peuvent vite se perdre. Ca me rappelle Léo qui trainait dans les rayons d' un tout petit
supermarché en vacances , je savais où il était et je suis allée chercher un truc, en revenant je l'ai retrouvé presque en pleurs, il se croyait perdu



Nel (Chrollok) 28/09/2010 10:26



Pff l'angoisse totale!!!!


Moi c'est ma grande trouille, de les perdre comme ça... Je saoule Maya quand on se balade, mais je veux l'avoir à porter de vue tout le temps.


Mais voilà, ça va si vite aussi...


Enfin, tout est bien qui finit bien ;)


Bisous



sonia...et ses ptits mecs 28/09/2010 10:25



Le genre truc qui limite nous traumatise...IL m'esta rrivé la même chose cet été avec louis ds un magazin...l'horreur ! je t'assure que j'en ai pleuré et fais des cauchemars après...



Sophie, Anna et ... 28/09/2010 10:19



Magnifique, un très bel endroit



carole 28/09/2010 10:13



J'ai eu la boule au ventre en lisant tes lignes sur l'égarement soudain d'Elea, c vrai que ça peut aller vite, dans ces endroits touristiques de monde... Pour elle aussi, ça a dû etre
une peur bleue...



caro en corse 28/09/2010 09:42



alors comme je le disais dans un tag, je suis plutôt zen mais ça, c'est vraiment quelque chose qui me stresse beaucoup, dès qu'on est sur le continent il m'en vient des sueurs froides ! penser
qu'on m'enlève un de mes enfants m'est insupportable... !


je comprend bien la peur que tu as eue !



Magoo 28/09/2010 09:35



Oh punaise la panique! ça m'est arrivé une fois avec Théo, j'étais au parc avec ma petite famille et un couple d'amis et leurs enfants. Au moment de partir, on range nos affaires, on s'embrasse
et d'un coup, plus de Théo. Le parc était quasi désert et pas de Théo à l'horizon... 5 min interminable, il avait filé au petit parc de jeu et faisait du toboggan! Par contre, lui, ne pleurait
pas, il était content de faire son p'tit tour alors que nous avions le coeur à la limite de l'infarctus...


Pauvre louloutte, elle a du avoir aussi peur que vous... Heureusement tout finit bien!


Gros bisous!



Jess Maman d'Emma 28/09/2010 09:19



Ah la la quelle frayeur !



stephaline 28/09/2010 06:36



J'imagine trop ta peur .. ca m'est arrivé une fois .... j'ai eu la peur de ma vie alors que Charline etait juste a oté de moi ... (caché dans le coffre de ma voiture ...)



Corinne 27/09/2010 22:25



Oulala je comprends pleinement ta peur car j'ai vécu la même panique qd il y a quelques mois, j'ai perdu Mattéo dans le Darty près de place des Ternes. Dans un rayon, j'étais persuadée qu'il me
suivait et pesonne..j'ai alerté les vendeurs...un message sonore dans le magasin (rien....), j'ai couru dans dans tous les sens en l'appelant, et ce sentiment d'impuissance c'est
terrible! les vigiles à l'entrée m'ont alors dit qu'il avait un petit garçon sortir dans la rue et je l'ai retrouvé (également) en larmes 50m plus bas...ouf mais pendant 10minutes mon coeur
a fait des bonds..Ce n'est pas pour cela que ça lui a servi de leçon...il n'écoute pas forcément plus,..c'est toujours un doux réveur! biz



Chichipompon 27/09/2010 21:59



J'imagine bien ta panique il m'est arrivé la même chose en rentrant de l'école mon grand était bien rentré à la maison mais s'était caché pendant que je montais mes 3 étages et en rentrant je
l'appelle et pas de réponse la vraie grosse panique.



France 27/09/2010 21:24



Et bien, Eléa est spécialiste en "faisage de peur à maman". Quelle angoisse encore mais qui n'aura pas duré trop longtemps (quoique ce n'est pas la durée qui compte). Heureusement, tout est bien
qui finit bien.



sylvie 27/09/2010 20:53



Je comprends ta peur de maman car il m'est arrivé la même situation avec Anna dans un supermarché.


La cerise sur le gâteau, j'étais enceinte de 6 mois de Rose et j'étais seule avec les 2 grandes ( qui ne l'étaient pas tant que ça à l'époque ! ).


J'ai du la perdre l'espace de 3 min mais ma panique m'a fait perdre la notion du temps, quel cauchemar !!!


Une énorme frayeur pour toutes les 2. Je suis hyper vigilante mais une tête en l'air reste une tête en l'air !!!


Bises à vous...



samdalia 27/09/2010 20:41



ohlala j'en ai le coeur serré en te lisant! quelle angoisse ça a du être! c'est vraiment le genre de chose qui me fait trop peur, Adam est toujours dans la lune aussi et est souvent à la traîne
derrière nous...


bon, heureusement tout s'est bien fini


si tu lis mon article du jour, tu verras que pour nous c'était ce we la peur de notre vie...


bises!!!



caroline 27/09/2010 20:39



ah oui quelle frayeur qaund on ne les voit plus d'un coup!!! l'horreur!!! l'angoisse!!! la peur de notre vie!!!! carla est comme éléa, tête en l'air qui n'écoute qu'au bout de 25 fois et qui
trainasse beaucoup.... c'est mon angoisse quand on sort et qu'il y a foule, la perdre de vue.. du coup je passe pour une stressée car je l'appelle toutes les 2 secondes et ne la laise pas
s'éloigner! mais bon je préfère l'avoir sous les yeux et la main!



Anne-Laure 27/09/2010 20:37



C'est arrivé à la marraine de Madeleine: 4 enfants, le marché de Noël à Strasbourg, et le plus petit (3 ans, ne parle pas...) qui disparait sur une petite place dont partent... 8 rues en étoiles!
Et au bout de 2 de ces rues: un canal. Elle a encore la voix qui tremble en racontant, 2 ans plus tard, les 20 minutes les plus longues de sa vie. Il y a des moments où on se dit que tout peut
basculer le temps d'un instant d'inattention! Ouf, plus de peur que de mal.



Sophie (Paul et Margaux) 27/09/2010 20:22



Je n'ose imaginer dans quel état de stress vous deviez être... Ca va tellement vite des fois, qu'on a pas le temps de dire ouf!!! Bises... et tout est bien qui finit bien!